Author: dENIS (page 1 of 3)

Magnus & De Jeugd Van Tegenwoordig

Magnus sort ces jours-ci un nouveau single inédit avec le groupe de rap néerlandais De Jeugd Van Tegenwoordig. Ce single porte le nom de Slecht Gaan (en gros « Ca va mal », si ma traduction Google est bonne).

Le titre est disponible sur iTunes: http://bit.ly/1zQwopY (il est possible qu’il ne soit pas disponible au téléchargement en France).

Nouveau clip: Trouble on a par

Magnus a annoncé la semaine dernière son nouveau clip après une vidéo un peu trop sage pour illustrer l’excellent Puppy.

Le clip de Trouble on a par (avec la française Mina Tindle) montre un étrange trio composé d’un homme d’affaire particulièrement obèse et torse nu accompagné de deux call-girls en gant de boxe dans une chambre d’hotel lugubre. Un garçon d’étage un peu trop curieux se retrouvera mêlé à un étrange combat. Polaroids, rasage abdominal et bouffe chinoise… Un clip qui n’est pas sans rappelé le magistral Jumpneedle, la fantaisie en moins. Ce clip a été réalisé par Jonas Govaerts, l’ancien guitariste de The Hickey Underworld.

Magnus au Club 69 (vidéos)

Quatre vidéos du concert de Magnus le 2 octobre au Club 69, par Studio Brussel.

Summer’s here

 

Everybdoy’s love repetition (avec Selah Sue)

 

Singin Man (avec Mark Lannegan)

 

Puppy

Nouveau clip: Puppy

Nouveau single, nouveau clip: Puppy.

Qu’en pensez vous?

Nouvelle version de Singing Man

Hier, la radio Studio Brussel a diffusé une nouvelle version de Singing Man sur laquelle on entend Mark Lanegan (Queen Of The Stone Age) chanter à la place de Tom Smith.

Tom Barman interviewé par lavenir.net

tom barman - cj bolland - 2014

Petite interview de Tom Barman pour le site lavenir.net à propos du nouvel album de Magnus, qui sort aujourd’hui même.

Le titre a un rapport avec la nuit, la fête?

La nuit, la fête, oui, la beauté des néons nous a inspirés. Il y a le côté tentation et séduction de la nuit… et puis j’aime les couleurs des néons. Et il y avait une idée de renaissance aussi. Pour le premier album, on était toujours jeunes, on avait 31-32 ans, on sortait beaucoup. Après, ça devient moins important, la vie change un peu. C’était une façon de faire un petit bonjour à la nuit. Si le premier album parlait de fête, celui-ci, c’est plutôt les lendemains de fête.

Lire toute l’interview.

« Where Neon Goes To Die » en écoute sur Drowned In Sound

Le nouvel album de Magnus, à paraitre lundi, est en écoute intégralement le site anglophone Drowned In Sound.

 

Magnus dans « Le Mauvais Coton »

Quand je suis tombé sur cet article, j’ai eu un peu peur. Magnus filerait il déjà un mauvais coton? Non. Il s’agissait juste du nom du site.

Il s’agit non seulement d’un regard avisé sur le retour d’un groupe qui n’a rien perdu de sa fougue après 10 ans d’absence et de son premier single, le percutant Singing Man, mais aussi une très bonne analyse de ce qu’est devenue au fil des ans la scène électro/rock belge et de la manière dont Magnus y a apporter sa griffe.

Erudit et passionnant, un très bon article à lire…

Tom Barman friand de Sound System et avide de création sent l’heure de la récréation sonner. Il fait appel à son vieux pote CJ Bolland, tous 2 ainés redoublants de cette nouvelle école. Magnus est né du fruit de ces 2 adultes épicuriens voulant s’amuser librement comme des gamins sur les machines, afin que le public en trouve un plaisir ludique, tant à domicile, qu’ en club ou en concert. CJ Bolland 10 ans avant cette formation était encore un véritable pionner dans le renouveau de l’Electro, notamment avec son Classic Track pointu et fou « sugar is sweeter » qui fera polémique en Angleterre. Non seulement pour son impertinence mais surtout pour l’accusation de plagiat par les Prodigy y entendant le copié/collé de leur single « Poison ». Subissant le boycotte de la crédibilité, il a dû reverser 25% des rentes sur les ventes. Bizarrement, 20 ans après force est de reconnaitre que le titre de CJ Bolland a mieux vieilli finalement que celui de Prodigy. Celui-ci aussi avec la gueule de bois a nul doute senti l’occasion de se réinventer avec Magnus.

L’intégralité de l’article est à lire ici.

Nouveaux concerts pour Magnus

Après les inévitables festivals d’été, Magnus poursuit sa route et aligne de nouveaux concerts dans son agenda pour les mois de septembre et octobre. Pour le moment, le groupe de Tom Barman et CJ Bolland ne sort pas du plat pays mais on ne doit pas désespérer de les voir prochainement dans nos contrées.

  • Le 4/09/2014:  Festival Into the Great Wide Open 2014 – Vlieland (Pays-Bas)
  • Le 6/09/2014: Flagey (dj-set) – Ixelles (Belgique)
  • Le 23/10/2014: Het Depot – Leuven (Belgique)
  • Le 4/10/2014: PLAY Festival – Hasselt (Belgique)
  • Le 23/10/2014: Het Depot – Leuven (Belgique)
  • Le 25/10/2014: Warande – Turnhout (Belgique)
  • Le 29/10/2014: VOORUIT – Gent (Belgique)

Retrouvez toutes les dates de concerts sur l’agenda du site.

Magnus dans Moustique

whereneongoestodieLe dernier numéro de Moustique comprend un article sympa sur Magnus et leur nouvel album Where Neon Goes To Die. On y apprend donc un peu plus sur la génèse de cet album par la bouche de Tom Barman et en quoi il sera différent du premier opus, The Body Gave You Everything.

Tom parle aussi brièvement de l’idée du best of de dEUS en fin d’article, de son projet jazz Taxi-Wars et aussi de l’idée de refaire un film… Mais ça, ça fait des années qu’il en parle 🙂

Ces dix dernières années, Barman et Bolland ont découvert de nouveaux sons tout en conservant une curiosité malsaine pour s’aventurer hors de leur zone de contrôle. « Where Neon Goes To Die » est plus diversifié que « The Body Gave You Everythng », reste résolument moderne dans son propos qui n’évite pas le questionnement existentiel (« la déprime qui va avec la gueule du bois« ), mais évite fort habilement tout excès de jeunisme. « En préparant ce nouvel album, j’ai fait écouter à CJ Bolland des albums hip-hop d’Antipop Consortium, des productions de Timbaland et de Kanye West.  On a avancé sans cahier des charges et de manière très spontanée. Au final, on se rend compte que ce disque est beaucoup plus ouvert que « The Body Gave You Everything ». Il y a des titres plus hip-hop, du funk, de la R&B façon Magnus… Et les influences électro et new-wave sont bien sûr présentes. Elles font partie de nos gènes. Dans les années 80, CJ et moi, on écoutait les mêmes trucs et on fréquentait les mêmes endroits branchés à Anvers. Sauf que moi, j’y allais en scooter alors que lui, il roulait déjà dans une grosse BMW. »

Vous  pouvez lire l’article dans son intégralité sur le site moustique.be

Older posts

© 2016 Magnus-fr

Theme by Anders NorenUp ↑